NAO 2019 : deux mesures symboliques fortes

En plus de la question salariale, la NAO 2019 a débouché sur deux mesures particulières.

Le congé paternité
Ce congé, né sous le gouvernement Jospin, accorde 11 jours calendaires aux pères. Comme celui de la mère, il est pris en charge par la sécurité sociale, jusqu’à un certain montant (le plafond mensuel de la sécurité sociale). Depuis longtemps Lectra compensait le congé des femmes mais pas celui des hommes. C’est maintenant chose faite.

Jours « parent malade »
Les salariés de Lectra bénéficient de 5 jours « enfant malade », intégralement pris en charge par l’employeur. D’une manière similaire, certains salariés ont besoin de temps pour venir en aide à leurs parents. L’entreprise a été sensible à cette demande. Notre accord étend donc l’usage de ces jours « enfant malade » aux « parent malade ».

C’est avec bonheur que nous avons accueilli ces deux mesures, validées par un accord à durée indéterminée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :