Se syndiquer, s’assurer

En l’espace de quelques mois, deux salariés de Lectra ont été licenciés pour faute grave. En conséquence, l’entreprise n’a pas versé à ces salariés l’indemnité compensatrice de préavis, ni celle de licenciement.

Dans une procédure de licenciement, la direction est en même temps juge et partie : la gravité des fautes imputables au salarié est de la seule appréciation de la direction de l’entreprise. Sans vous exposer ici les faits qui sont reprochés à ces salariés, nous pouvons vous dire que nous ne partageons absolument pas la pertinence de ces licenciements. Ils seront contestés par les salariés concernés au Conseil des Prud’hommes.

Les deux salariés dont nous parlons avaient une ancienneté de 30 ans, et un âge supérieur à 50 ans. L’indemnité d’un licenciement pour faute simple aurait été de 18 mois, le préavis de licenciement de 6 mois. Si le licenciement est reconnu abusif par le Conseil des Prud’hommes, le salarié retrouvera le montant des indemnités qui lui sont dues, ainsi que l’indemnité prud’homale plafonnée à 20 mois.

La démarche prud’homale est longue. Elle nécessite l’aide d’un avocat et coûte plusieurs milliers d’euros. En absence de l’indemnité de préavis et de l’indemnité de licenciement, entamer la procédure peut-être financièrement difficile pour le salarié.

Si nous partageons avec vous ces deux expériences difficiles, c’est qu’un salarié adhérent à la Cfdt peut être défendu gratuitement par un avocat de la Cfdt ou bénéficier d’une aide forfaitaire pour le recours à un avocat extérieur, dès lors que le salarié a cotisé plus de 6 mois. Cette assurance nous semble largement rentable dès lors que vous dépassez quelques années d’ancienneté, d’autant plus si vous avez dépassé l’âge de 50 ans.

Dans une démarche plus altruiste, votre cotisation syndicale permet à la Cfdt de financer son organisation, telles les charges de personnel, de déplacement, de locaux, de formation des élus, etc… et les frais d’avocats. Votre cotisation syndicale permet à la Cfdt de fonctionner, tout comme vos dons aux organismes reconnus d’utilité publique leur permettent de vivre et d’œuvrer pour leur but.

Pour plus d’information, nous vous invitons à contacter directement vos élus de proximité, ou à nous laisser un message sur notre boite mail cfdt.lectra@gmail.com.

En rejoignant la Cfdt et en vous abonnant à notre blog, vous contribuez à renforcer notre légitimité face à notre direction.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :